Anasounds Le Bon & Element Reverb

Anasound LE BON Agrandir l'image

En savoir plus


Retour aux sources

Depuis 2017, chez Anasounds nous nous sommes lancé le défi de vous proposer une Reverb reproduisant les sonorités du ressort intégré au légendaire Fender Twin Reverb, un moyen pratique de retrouver cette sonorité unique sans pour autant acquérir un tel bestiau.

Pour ce faire, nous avons travaillé sur plusieurs technologies, en passant par des processeurs numériques dédiés, des FV-1, BTDR de Belton… On a tout essayé !

Nous sommes finalement arrivés à ce constat : il n’existe que très peu de solutions de reverb 100% analogique.

Nous avons été surpris de voir que cette combinaison exceptionnelle était très peu exploitée.
Le peu de concurrents qui se sont lancés ne sont pas allés jusqu’au bout du concept et proposent de gros boitiers avec des réglages assez rudimentaires. C’est donc dans le but d’améliorer cet état de l’art que nous avons continué nos recherches pour vous proposer une nouvelle manière d’aborder la Reverb à ressort. Un Twin Reverb dans une pédale et bien plus…

C’est ainsi que née la Element Spring Reverb !

La Element est une pédale qui reprend l’essence même de la reverb analogique, celle qui est obtenue en stimulant physiquement des ressorts grâce au signal de guitare. Tout simplement. Sans artifices. Sans calculs. De la belle mécanique couplée à du traitement analogique du signal.

Plusieurs univers sonore

Côté guitare :
Retour aux années 60, plage californienne, surf, guitare, mix poussé à blinde, quelques notes en boucle suivies de riffs d’anthologie.
C’est la promesse que nous vous faisons.
De Dick Dale, à David Gilmour en passant par Bob Marley. Même les fans d’ambiant rangeront leurs shimmers lorsqu’ils réaliseront la richesse du son permis par le ressort !

Des nappes sexy et réactives, un shpouing exaltant, un mix à la fois discret et ravissant.

Côté synthé :
Un Moog, un Arturia ou tout ce qui vous passe sous la main, une bonne séquence bien brute et cette reverb saura arrondir les angles, donner de l’ampleur à votre son puis apporter une bonne dose d’harmoniques.
L’éteindre serait un crime !


Nouveau branchement
Il s’agit d’une pédale standard, de la même taille que toutes les pédales Anasounds. Vous pouvez l’installer sur votre pedalboard avec du velcro. Elle a un jack d’entrée, un jack de sortie et un jack d’alimentation 9V. Jusque là, rien de nouveau !

Ce qu’elle a en plus, c’est un câble mini jack qui vient se brancher à l’arrière de la pédale. Celui-ci va se connecter de l’autre côté en RCA à une boîte pleine de ressorts que l’on appelle un tank. Ce tank est indispensable car c’est lui qui permet de générer un effet de Reverb de manière analogique.

Comparé aux autres Spring Reverb qui utilisent des boitiers immenses, le tank est détaché de la pédale, déporté et relié par un câble.
Le tank peut être caché sous le pedalboard ou gardé au dessus, c’est vous qui voyez!

Des vis de fixation auto-foreuses sont fournies avec le tank afin de vous permettre de fixer le tank à l’endroit de votre choix sur le pedalboard.

Réglages disponibles
Avant de vous présenter les différents réglages possibles, un petit rappel s’impose !
Le signal Dry est le signal sec, c’est donc le signal qui rentre dans la pédale sans être modifié. Le signal Wet est le signal « mouillé », celui qui a été traité par l’effet.
On utilise souvent ces termes quand il s’agit de traitement parallèle du son. C’est à dire que l’on garde le signal dry et qu’on vient y rajouter une dose de wet en fonction de l’effet recherché.

Nous avons donc en façade :
MIX, un potard permettant de doser la proportion Dry/Wet du signal. Primordial pour doser la quantité de reverb. Au minimum il n’y a pas de reverb (100% dry) et à fond, il y a uniquement de la reverb (100% wet).
OUT, un potard de volume agissant uniquement sur la partie Wet. Au minimum il n’y a plus de reverb et à fond la reverb gagne environ +9dB par rapport au signal Dry. +18dB en mode SPRING SATURATION.
LOW, un potard jouant sur l’EQ 2 bandes actif, côté basses. Au minimum on enlève complètement les basses, à fond on est à +6dB. Très utile quand on veut des nappes ou juste un peu de reverb.
HIGH, même réglage mais sur les aigus.
SPRING SATURATION, un switch permettant de faire saturer les ressorts ! En haut le ressort fonctionne de façon classique, le signal passe normalement. En bas, le ressort sature et le niveau de sortie augmente de façon significative.

C’est grâce à ces réglages assez poussés que cette pédale ne s’adresse pas qu’à nos vieux copains fans de Surf Rock mais aux guitaristes en tous genres, jusqu’aux tripoteurs de modulaires et aux fans de MAO. Les possibilités sont extrêmement vastes.

Les différents modèles de tank
Le Bon, La Brute et Le Truand. Ces trois acolytes portent très bien leur nom, en effet :

Le Bon, est le plus petit d’entre eux, petit en taille mais plein de ressources. Il est amplement suffisant pour la plupart des utilisations guitare en main et permettra d’économiser de la place au point de le laisser attaché sur le dessus du pedalboard, tout en admirant la beauté des ressorts en mouvement !
La Brute, c’est le juste milieu, assez costaud pour offrir des shpouing à gogo et rendre fou la plupart des musiciens. Sa taille moyenne permet de l’insérer facilement sous un pedalboard, juste à côté du bloc d’alimentation ou sur la table du clavier, tout en procurant davantage d’harmoniques que son ami Le Bon.
Le Truand, est tout simplement hors concours ! C’est celui qui offre le son le plus riche, du shpouingwingwigouing à n’en plus finir. Une cavité monstrueuse et un coffre hors norme. Il faudra cependant lui trouver une place pas loin de l’ampli ou à côté du pedalboard car il est vraiment hors gabarit. C’est le coup de cœur de l’équipe sur le plan sonore. C’est pour cela qu’on a décidé de la proposer malgré sa taille.

Les shoot sur le tank
Cette caractéristique tout simplement inimitable (bon ok il doit bien y avoir 2-3 simulations en numérique, mais quand même) n’est possible qu’avec cette technologie analogique.
Attention tout de même de ne pas shooter dedans en permanence, le public va très vite migrer jusqu’au bar.
Par ailleurs des tampons en caoutchouc sont fournis avec le tank afin de bien le fixer et de calmer les interférences causées par les batteurs brutalisant leur grosses caisses, comme si elle avait des comptes à leur rendre.

Enjoy !


Bundle comprenant, une pédale Element, un Tank Le bon, câble rca et éléments de fixation.

: ASD-ANALB

En Stock

Internet

Une reverb 100% analogique inspirée du Fender Twin Reverb

Plus de détails

249,00 €

Neuf

Vos Avantages

  • retrait-magasinRetrait Offert en magasin
  • changer15 jours pour changer d'avis
  • Paiement sécurisé
  • picto-offertGarantie gratuite

Fiche technique

Garantie2 ans

En savoir plus


Retour aux sources

Depuis 2017, chez Anasounds nous nous sommes lancé le défi de vous proposer une Reverb reproduisant les sonorités du ressort intégré au légendaire Fender Twin Reverb, un moyen pratique de retrouver cette sonorité unique sans pour autant acquérir un tel bestiau.

Pour ce faire, nous avons travaillé sur plusieurs technologies, en passant par des processeurs numériques dédiés, des FV-1, BTDR de Belton… On a tout essayé !

Nous sommes finalement arrivés à ce constat : il n’existe que très peu de solutions de reverb 100% analogique.

Nous avons été surpris de voir que cette combinaison exceptionnelle était très peu exploitée.
Le peu de concurrents qui se sont lancés ne sont pas allés jusqu’au bout du concept et proposent de gros boitiers avec des réglages assez rudimentaires. C’est donc dans le but d’améliorer cet état de l’art que nous avons continué nos recherches pour vous proposer une nouvelle manière d’aborder la Reverb à ressort. Un Twin Reverb dans une pédale et bien plus…

C’est ainsi que née la Element Spring Reverb !

La Element est une pédale qui reprend l’essence même de la reverb analogique, celle qui est obtenue en stimulant physiquement des ressorts grâce au signal de guitare. Tout simplement. Sans artifices. Sans calculs. De la belle mécanique couplée à du traitement analogique du signal.

Plusieurs univers sonore

Côté guitare :
Retour aux années 60, plage californienne, surf, guitare, mix poussé à blinde, quelques notes en boucle suivies de riffs d’anthologie.
C’est la promesse que nous vous faisons.
De Dick Dale, à David Gilmour en passant par Bob Marley. Même les fans d’ambiant rangeront leurs shimmers lorsqu’ils réaliseront la richesse du son permis par le ressort !

Des nappes sexy et réactives, un shpouing exaltant, un mix à la fois discret et ravissant.

Côté synthé :
Un Moog, un Arturia ou tout ce qui vous passe sous la main, une bonne séquence bien brute et cette reverb saura arrondir les angles, donner de l’ampleur à votre son puis apporter une bonne dose d’harmoniques.
L’éteindre serait un crime !


Nouveau branchement
Il s’agit d’une pédale standard, de la même taille que toutes les pédales Anasounds. Vous pouvez l’installer sur votre pedalboard avec du velcro. Elle a un jack d’entrée, un jack de sortie et un jack d’alimentation 9V. Jusque là, rien de nouveau !

Ce qu’elle a en plus, c’est un câble mini jack qui vient se brancher à l’arrière de la pédale. Celui-ci va se connecter de l’autre côté en RCA à une boîte pleine de ressorts que l’on appelle un tank. Ce tank est indispensable car c’est lui qui permet de générer un effet de Reverb de manière analogique.

Comparé aux autres Spring Reverb qui utilisent des boitiers immenses, le tank est détaché de la pédale, déporté et relié par un câble.
Le tank peut être caché sous le pedalboard ou gardé au dessus, c’est vous qui voyez!

Des vis de fixation auto-foreuses sont fournies avec le tank afin de vous permettre de fixer le tank à l’endroit de votre choix sur le pedalboard.

Réglages disponibles
Avant de vous présenter les différents réglages possibles, un petit rappel s’impose !
Le signal Dry est le signal sec, c’est donc le signal qui rentre dans la pédale sans être modifié. Le signal Wet est le signal « mouillé », celui qui a été traité par l’effet.
On utilise souvent ces termes quand il s’agit de traitement parallèle du son. C’est à dire que l’on garde le signal dry et qu’on vient y rajouter une dose de wet en fonction de l’effet recherché.

Nous avons donc en façade :
MIX, un potard permettant de doser la proportion Dry/Wet du signal. Primordial pour doser la quantité de reverb. Au minimum il n’y a pas de reverb (100% dry) et à fond, il y a uniquement de la reverb (100% wet).
OUT, un potard de volume agissant uniquement sur la partie Wet. Au minimum il n’y a plus de reverb et à fond la reverb gagne environ +9dB par rapport au signal Dry. +18dB en mode SPRING SATURATION.
LOW, un potard jouant sur l’EQ 2 bandes actif, côté basses. Au minimum on enlève complètement les basses, à fond on est à +6dB. Très utile quand on veut des nappes ou juste un peu de reverb.
HIGH, même réglage mais sur les aigus.
SPRING SATURATION, un switch permettant de faire saturer les ressorts ! En haut le ressort fonctionne de façon classique, le signal passe normalement. En bas, le ressort sature et le niveau de sortie augmente de façon significative.

C’est grâce à ces réglages assez poussés que cette pédale ne s’adresse pas qu’à nos vieux copains fans de Surf Rock mais aux guitaristes en tous genres, jusqu’aux tripoteurs de modulaires et aux fans de MAO. Les possibilités sont extrêmement vastes.

Les différents modèles de tank
Le Bon, La Brute et Le Truand. Ces trois acolytes portent très bien leur nom, en effet :

Le Bon, est le plus petit d’entre eux, petit en taille mais plein de ressources. Il est amplement suffisant pour la plupart des utilisations guitare en main et permettra d’économiser de la place au point de le laisser attaché sur le dessus du pedalboard, tout en admirant la beauté des ressorts en mouvement !
La Brute, c’est le juste milieu, assez costaud pour offrir des shpouing à gogo et rendre fou la plupart des musiciens. Sa taille moyenne permet de l’insérer facilement sous un pedalboard, juste à côté du bloc d’alimentation ou sur la table du clavier, tout en procurant davantage d’harmoniques que son ami Le Bon.
Le Truand, est tout simplement hors concours ! C’est celui qui offre le son le plus riche, du shpouingwingwigouing à n’en plus finir. Une cavité monstrueuse et un coffre hors norme. Il faudra cependant lui trouver une place pas loin de l’ampli ou à côté du pedalboard car il est vraiment hors gabarit. C’est le coup de cœur de l’équipe sur le plan sonore. C’est pour cela qu’on a décidé de la proposer malgré sa taille.

Les shoot sur le tank
Cette caractéristique tout simplement inimitable (bon ok il doit bien y avoir 2-3 simulations en numérique, mais quand même) n’est possible qu’avec cette technologie analogique.
Attention tout de même de ne pas shooter dedans en permanence, le public va très vite migrer jusqu’au bar.
Par ailleurs des tampons en caoutchouc sont fournis avec le tank afin de bien le fixer et de calmer les interférences causées par les batteurs brutalisant leur grosses caisses, comme si elle avait des comptes à leur rendre.

Enjoy !


Bundle comprenant, une pédale Element, un Tank Le bon, câble rca et éléments de fixation.

Avis

Donnez votre avis

Le Bon & Element Reverb

Le Bon & Element Reverb

Une reverb 100% analogique inspirée du Fender Twin Reverb